Tout juste une semaine et ce vendredi 26 décembre 2008 restera longtemps gravé dans nos mémoires...pas forcément comme le plus agréable.

Cela devait bien commencer, le soir j'étais en vacances et on avait prévu de partir le week-end au ski. Grande première car j'ai du voir 3 fois la neige - la première, j'avais 11 ans et j'avais des Bensimon... ben oui, venant de ma Guadeloupe c'étaient mes seules chaussures "couvertes" et, mon oncle et ma tante, pour me faire plaisir, ont décidé de m'emmener à la montagne...j'ai passé la journée sur les épaules de mon oncle - la deuxième fois, avec des amis vers 20 ans. On m'a mise sur une piste Bleue et j'ai eu la peur de ma vie (on ne rigole pas, c'est très impressionnant quand on ne sait pas skier), j'ai passé le reste du séjour sur la piste Baby en me faisant doubler par des tous-petits - et la troisième fois avec mon Homme, qui avait décidé de m'apprendre à skier...il a été très très patient, j'ai passé ma journée à râler et finalement, le soir, nous étions toujours ensemble. Dingue non?

Donc, ce vendredi 26 décembre 2008, les premiers flocons de neige ont fait leurs apparitions dans la matinée. Au départ c'était un peu l'euphorie au boulot, vous vous rendez compte de la neige sur les palmiers!!!

Puis au fur et à mesure, ce qui initialement était très joli, s'est transformé en tempête. Vers midi, Alerte rouge au boulot, coup de fil de la responsable pour nous dire de rentrer chez nous...cela tombait bien car je venais d'avoir mon Homme qui était bloqué à la maison avec les filles et qui s'inquiétait pour ses bateaux. J'ai battu mon record pour arriver à la maison 1 heure 30 au lieu de mes 15 minutes habituelles... Heureusement que beau-papa et belle-maman ont été plus rapides.

Une fois arrivée, tout s'est enchainé très vite, le vent soufflait de plus en plus fort, la houle était de plus en plus impressionnante et la neige devenait de la pluie incessante et glacée. J'ai rejoint rapidement mon Homme sur le port pour l'aider à sécuriser les bateaux et le magasin. Cette tempête a provoqué de gros dégâts sur plusieurs communes : bateaux coulés, digue détruite, plusieurs commerces inondés..... dont le notre. Sous la force d'une vague, la vitrine du magasin s'est brisée.

Donc depuis une semaine, c'est nettoyage Matin, Après midi et Soir... Bizarrement pas trop de dégâts matériels, les bateaux flottent et j'ai un doigt coupé par les bouts de verre de la vitrine (d'ailleurs très difficile de taper sur un clavier avec un pansement).

Pourtant habituée aux cyclones, je suis toujours autant admirative, fascinée et impressionnée par la force des éléments...

IMG_1538_1

Au début - Collioure 26.12.2008
 

la_20fraternit_c3_a9_1

A la fin - Collioure 26.12.2008